1. Explorations respiratoires



Pourquoi mesurer le souffle

Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) sont indispensables dans la prise en charge d'une maladie respiratoire : il existe une discordance entre la perception de la gêne respiratoire par le patient, l'auscultation pulmonaire du médecin, et la réalité de l'obstruction bronchique.
Un patient ne sent pas de gêne respiratoire, l'auscultation est normale, alors qu'il existe parfois des anomalies importantes de la mesure de la respiration. À l’opposé un patient présente une gêne respiratoire importante et la mesure de sa respiration est normale.
Seule la pratique d'EFR permet de mesurer, de quantifier, l'état respiratoire réel du patient et de conseiller un traitement  adapté, ni trop, ni trop peu.

Comment fait-on

L’enfant est assis, il respire calmement dans un embout buccal qu’il doit bien serrer avec ses lèvres et ses dents. Le plus souvent le nez est bouché par une pince nasale (non douloureux).
À partir de 4-7 ans, on essaye de faire des manoeuvres forcées. Il est demandé à l’enfant de prendre le plus d’air possible, puis de souffler le plus fort et le plus vite possible, jusqu’à ce qu’il n’ait plus d’air à souffler. Des logiciels incitatifs aident l’enfant pour la pratique de ces exercices.
Il est possible de préparer l’enfant à l’examen en s’exerçant, à la maison, à souffler sur une bougie. Il est demandé à l’enfant de gonfler le plus possible ses poumons (ou lui demander de prendre le plus d’air possible) puis de souffler le plus fort, le plus vite possible, « jusqu’au bout », jusqu’à ce qu’il n’ait plus d’air dans ses poumons. S’il arrive à éteindre la bougie, celle-ci est progressivement éloignée.

Des mesures fonction de l’âge

1. Explorations respiratoires
Dès 4-7 ans, l'enfant est souvent capable d'effectuer des manoeuvres forcées comme l'adulte et les mêmes paramètres sont mesurés.
Il existe des variations individuelles importantes. Des enfants de 8 ans sont  parfois incapables d'effectuer des manoeuvres reproductibles alors que certains de 4 ans le sont.
Quand les manoeuvres forcées ne sont pas possibles, entre 4 et 7 ans, la respiration est mesurée par la technique des résistances. Ceci nécessite que l'enfant  accepte de respirer calmement dans un embout buccal sans faire de "fuites", sans respirer par le nez.
Avant l'âge de 3-4 ans, l'exploration respiratoire est plus difficile et longue à pratiquer. Elle s’effectue  le plus souvent à l’hôpital. La complexité de cette mesure limite les indications  chez le petit.


Dans la même rubrique :
< >